Pages

Ads 468x60px

23 mars 2015

LE DÉFI REDPATH : CANNELÉS DE BORDEAUX


J'ai été contacté il y a quelques semaines afin de participer au défi Redpath pour faire des cannelés. On me montre une vidéo, me donnes quelques explications et on m'envoie un kit de départ. Je me devais d'essayer de relever le défi.

Cannelés 1 - Plaisirs de Stéphane 0
Pour mon premier essai, j'ai fais des recherches, trouvé des recettes et des explications. J'ai fait un méli-mélo de ce que j'ai trouvé pour essayer de faire ma propre version, croyant que ce serait facile. Hahaha......NON! Ça n'a vraiment pas été concluant. Le goût était là mais pour ce qui est de la présentation et de la coloration, on repassera.Ce n'est pas grave, on se retrousse les manches et on recommence....


Cette fois, je change de stratégie. Je triche un peu et je vais consulter la recette sur le site de Redpath. J'utilise les trucs fournis. Je coupe mes moules de silicone, je mesure en gramme avec ma balance pour être plus précis. Je trouve même de la cire d'abeille comestible chez Avril. J'ai suivi à la lettre les étapes de la préparation. Ma confiance était gonflée à bloc. Je fais chauffer mon lait, mon beurre et ma vanille jusqu'à 185°F, je tamise ma farine, mon sucre et mon sel et je mélange mes œufs à la fourchette délicatement tel que recommandé.


J'incorpore mes œufs sur mes ingrédients secs et je mélange doucement pour former ma pâte. Je laisse tempérer mon lait à 120°F avant de le verser sur ma pâte. Je tamise mon mélange et j'ajoute mon rhum. La préparation sent tellement bon, j'aurais le goût de la boire sur le champs....mais au lieu de cela, je suis les instructions et je mets mon mélange au frigo pendant 48 heures.


Je fais fondre doucement ma cire d'abeille avec le beurre et je fais bien attention de ne pas porter à ébullition. Je badigeonne généreusement mes moules que j'ai déposés sur une grille par dessus une plaque de cuisson. Je met le tout au congélateur en attentant l'heure de vérité. J'ai hâte, je suis rempli d'espoir, je salive et j'espère.

Cannelés 2 - Plaisirs de Stéphane 0

C'est ici que malheureusement le rêve c'est transformé en cauchemar. J'ai rempli mes moules et envoyé le tout au four. La grille froide s'est déformée à la cuisson, juste assez pour faire rebondir quelques moules sur le côté. J'ai eu de la pâte partout. Heureusement que mon four avait du papier d'aluminium sous l'élément pour protéger, sinon j'en aurais été quitte pour un bon nettoyage à fond.. Ceux qui n'ont pas renversé à cause de la grille se sont à demi-éjecté de leur moule. J'ai voulu essayer de sortir quelques instant les moules, comme suggéré mais le mélange encore instable risquait de faire encore plus de dégâts. J'ai donc abandonné l'idée. Tout ce qu'il me restait à faire c'est de contempler mon échec dans le four sous le regard triste de ma petite fille. Encore une fois, le goût était présent, par contre, la cire d'abeille n'a pas vraiment fait son travail pour dorer la croûte extérieure et rajoutait un goût intense qui masquait celui de la vanille et du rhum. C'est difficile pour moi d'émettre une critique sur le goût, n'ayant jamais mangé un cannelé. Je n'ai aucune idée du goût que ça peut avoir. Qu'importe si je tente un jour de faire un troisième essai ou pas, au moins je peux dire fièrement que j'ai essayé.


0 commentaires:

Publier un commentaire

 
Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...